crépin


crépin

crépin nom masculin (de saint Crépin, nom propre) Commerçant fournisseur des cordonniers, vendant du cuir au détail, de la clouterie, du fil, du petit outillage, etc. (commerce dit de cuirs et crépins).

⇒CRÉPIN, SAINT-CRÉPIN, subst. masc.
A.— Saint-crépin ou crépins. Outils et fournitures (à l'exception du cuir) du cordonnier. Magasin de cuirs et crépins.
Rem. 1. Attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e-Lar. Lang. fr., LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Ac. 1932, QUILLET 1965. 2. Certains dict. omettent la précision : à l'exception du cuir; chez certains auteurs, crépin semble prendre le sens de « cuir ». Le lit de la grand'mère. Quatre gros glands de vieux crépin En faisaient la coquetterie (HUGO, Châtim., 1853, p. 422). Vous trouverez tout ce qu'il vous faudra chez les marchands de crépin et (...) nous vous conseillons d'acheter des peaux tout entières qui vous permettront, dans un morceau de cuir, de trouver des épaisseurs différentes (CLOSSET, Trav. artist. cuir, 1930, p. 8). 3. Lar. 19e rattache à crépin l'emploi de crépine avec le sens de « bourse de cuir », attesté également ds Nouv. Lar. ill., GUÉRIN 1892 et les dict. techn. 4. Lar. 19e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et FRANCE 1907 attestent l'emploi par extension de la loc. prison de saint-crépin au sens de « chaussure étroite »; FRANCE 1907 et DELESALLE, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., 1896 attestent également la loc. prendre la voiture de Saint-Crépin au sens de « aller à pied, marcher ».
B.— P. méton.
1. Vx. Saint crépin. Sac contenant les fournitures et les outils du cordonnier ambulant.
Rem. Attesté ds Ac. 1798-1932, BESCH 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., LITTRÉ, GUÉRIN 1892.
Loc. Perdre, porter tout son/leur saint crépin. Lorsque les ouvriers cordonniers vont de ville en ville pour travailler (...) ils portent tous les instruments nécessaires à leur métier; ils appellent cela porter tout leur Saint-Crépin (FLEURY DE BELLINGEN, Étymologie des Proverbes français) (RIGAUD, Dict. de l'arg. mod., 1881, p. 340).
Rem. 1. Attesté également ds Ac. 1798-1932, BESCH. 1845, Lar. 19e-Nouv. Lar. ill., LITTRÉ, GUÉRIN 1892. 2. DELVAU 1967, p. 437, FRANCE 1907 et Ch.-L. CARABELLI, [Lang. pop.] attestent l'emploi pop. de saint-crépin au sens de « économies »; auquel on peut sans doute rattacher la loc. avoir saint-crépin signifiant « avoir argent comptant » (attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e-Nouv. Lar. ill., GUÉRIN 1892). 3. BESCH. 1845, Lar. 19e-Nouv. Lar. ill., GUÉRIN 1892 attestent la loc. offre de saint-crépin au sens de « offre qui ne se réalise point ».
2. Fam. Crépin
a) Cordonnier.
Rem. Attesté ds GUÉRIN 1892, LARCH. 1880, FRANCE 1907, Ch.-L. CARABELLI, [Lang. pop.].
b) Commerçant en cuirs et crépins.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1718 s.v. crespin; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1640 Le Saint Crespin « les outils d'un compagnon cordonnier » (OUDIN, Curiositez, p. 494); 1723 crépins (J. SAVARY DES BRUSLONS, Dict. universel de comm., Paris). Dér. du nom de saint Crépin (lat. Crispinus) martyr du IIIe s. apr. J.-C. et patron des cordonniers.

crépin [kʀepɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1723; saint crespin, 1640; de saint Crépin, patron des cordonniers.
Vieux.
1 Au plur. || Crépins : outils et accessoires servant au cordonnier. || Marchand de cuirs et crépins. Saint-crépin.
2 Par métonymie. Cordonnier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crépin — (saint ) (sin kré pin) s. m. 1°   Nom de tous les outils et de toutes les marchandises qui servent au métier de cordonnier, excepté les cuirs.    Nom du sac dans lequel tout cela est renfermé.    Fig. Perdre tout son saint crépin, perdre tout ce… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Crepin — Crépin ist der Name von Robert Crépin (Robert Crispin), fränkischer Söldner in Byzanz Alain Crépin (* 1954), belgischer Komponist und Dirigent François Crépin (1830−1903), belgischer Botaniker …   Deutsch Wikipedia

  • Crépin — oder Crepin ist der Familienname folgender Personen: Alain Crepin (* 1954), belgischer Komponist und Dirigent François Crépin (1830−1903), belgischer Botaniker Louis Philippe Crépin (1772–1851), französischer Maler Robert Crépin (Robert Crispin)… …   Deutsch Wikipedia

  • crépin — CRÉPIN. s. m. Il n est d usage que dans ces façons de parler populaires: Perdre son saint crépin, porter tout son saint crépin, pour dire, Perdre, porter tout ce qu on a. Cette façon de parler vient de ce que les Cordonniers qui courent le pays,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Crépin — Nom de baptême d origine latine (Crispinus < Crispus = crépu). Les saints Crépin et Crépinien, tous deux cordonniers, furent martyrisés à Soissons en 287. Au Moyen Âge, le nom était souvent donné dans des familles de cordonniers. Le nom de… …   Noms de famille

  • Crépin —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme.  Ne doit pas être confondu avec Saint Crépin. Crépin est le nom d un martyr légendaire du IIIe siècle, connu comme Saint Crépin. C est… …   Wikipédia en Français

  • CRÉPIN — s. m. Il n est usité que dans ces phrases proverbiales et populaires, Perdre son saint crépin, porter tout son saint crépin, Perdre, porter tout ce qu on a. Cette façon de parler vient de ce que les cordonniers qui courent le pays portent leurs… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CRÉPIN — n. m. Nom de toutes les marchandises et de tous les outils qui servent à la cordonnerie, à l’exception des cuirs. Magasin de cuirs et crépins. Par extension, il se dit du Sac dans lequel les cordonniers portent leurs outils et qu’on appelle aussi …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Crepin — This interesting and unusual surname is a variant of Crispin, from the Medieval English and Old French given name Crispin, a nickname for a man with curly hair (from the Old English crisp curly). Crispinus was the name of the parton saint of… …   Surnames reference

  • Crépin — (Géo Crespin) (25 octobre) (25 octobre) né à Rome, comme son frère saint Crépinien, tous deux convertis par saint Quentin, qu ils suivirent en Gaule pour évangéliser, il furent cordonniers à Soissons. Ils provoquèrent par leur piété de nombreuses …   Dictionnaire des saints